Actualités


Mai 2021

 
La MMCA effectuera de juin à août 2021 une nouvelle campagne de mesures météo pour évaluer l'intensité des îlots de chaleur urbains à La Ciotat (une échappée hors des territoires de montagne pour partager l'expérience sur les ICU). Merci au Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) Côte Provençale et à Arbre Urbain & Conseil pour leur confiance ! 

Les modalités d'installation de la nouvelle station météo à la Grande Cayolle, au cœur du Parc national du Mercantour, au pied d'un glacier rocheux à 2700 m d'altitude, s'affinent. Un vrai défi technique ! Le PNM, la MMCA et le technicien mettent en place un protocole pour transporter le matériel en haute altitude et assurer la pose de la station en toute sécurité.

 

Mars 2021

 La MMCA, en partenariat avec GeographR, Région Sud, ADEME PACA, OSU Institut Pythéas et AIR Climat/GREC-SUD, prépare la phase 2 du projet CitizenCLIMET qui vise à valoriser et diffuser des données à caractère scientifique en vue de parfaire les connaissances climatiques des acteurs régionaux et accélérer les transitions. La phase 1, financée par l’ADEME, a permis d’identifier et sélectionner des lots de données à haute valeur ajoutée. Les données seront mises à disposition sur DataSud et sur un site web dédié. 

Suite à l'étude de faisabilité, la MMCA installera en août 2021 la nouvelle station météo à la Grande Cayolle dans l’Ubaye (partenaires : Parc national du Mercantour, Edytem). 

Janvier 2021

 La MMCA, en partenariat direct avec l’OSU Institut Pythéas, diffuse des prévisions météo à l'échelle des Alpes du Sud et localement (Ristolas, Saint-Michel-l'Observatoire, Embrun, Briançon, Manosque, Barcelonnette, Saint-Véran/pic Renard) tout au long de l’année.
Pour en savoir plus


La MMCA dispose de cartes du climat présent et futur à haute résolution spatiale sur l’ensemble des territoires montagnards des Alpes-du-Sud (Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, sud Isère), mais aussi dans les Alpes du Sud italiennes. Le Parc national du Mercantour a, par exemple, commandé un lot de données. Pour plus d'information, cliquez ici

Novembre 2020

En partenariat avec le CNES, la Région Sud et la GREC-SUD, le pôle d'accueil universitaire Séolane, GeographR, ECCU, ART Sud et MMCA proposeront deux expositions sur le changement climatique et l’observation spatiale de la Terre à Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence). Trente posters seront exposés au pôle d'accueil universitaire Séolane et à la médiathèque, à partir de juin 2021, afin de découvrir les enjeux du changement climatique en Provence-Alpes-Côte d’Azur et les paysages de la Terre depuis l’espace. Cet événement s’adressera à tous les publics.

Septembre 2020 

La MMCA et GeographR étudient les îlots de chaleur urbains (ICU) dans le Parc naturel régional du Luberon : deux campagnes de mesures en parallèle ont été menées entre le 29 juin et le 28 septembre 2020 à Manosque et Cavaillon. Un rapport technique est en préparation.
Lors de l’été 2019, trois campagnes de mesures avaient déjà été menées dans le Parc, à Apt et Pertuis. La communauté d’agglomération Ventoux-Comtat Venaissin (CoVe) avait aussi 
commandé une étude à Carpentras. 

Juillet 2020

 La MMCA a lancé une étude de faisabilité pour installer une nouvelle station météo à la Grande Cayolle dans l’Ubaye à près de 2700 m d’altitude, au pied du glacier rocheux. Cette action participe aux efforts de recherche du Parc national du Mercantour et du laboratoire Edytem (Université Savoie Mont Blanc) qui ont instrumenté le site. La station Campbell est 
d’ores et déjà acquise.

Juin 2020

Convention d’hébergement signée entre MMCA et le pôle d’accueil universitaire Séolane. 
Ce partenariat est le point de départ d’une coopération étroite (événementiel, ateliers 
en faveur des transitions…).

 Avril 2020

La MMCA finalise un ambitieux programme de 3 ans financé par l’ADEME et la Région Sud :

  • secrétariat permanent ;
  • accueil du public et animations sur le climat et les risques en montagne aux Orres, à Monêtier-les-Bains et à la Maison du Parc national des Écrins (expositions, films…). Plus de 15000 visiteurs ont été sensibilisés ;
  • participations multi-sites (Tallard, Carpentras, Caromb, Avignon) à 4 sessions de la Fête de la science : animations météo, animations sur la qualité de l’air (programme L’Air et Moi) ;
  • prévisions météo locales durant les saisons estivales et hivernales dans l’Embrunais et le Briançonnais ;
  • relevés météo permanents (stations des Orres) ;
  • sessions d’accompagnement des acteurs montagnards pour mieux appréhender l’évolution du climat en montagne (passé, présent, futur). Bénéficiaires : agents du Parc national des Écrins, élus de la vallée de la Guisane, élus du Parc naturel régional du Queyras (à venir) ;
  • acquisition de matériel météo (capteurs météo mobiles, abris…) pour étudier les microclimats ;
  • acquisition d’une station météo Campbell multi-capteurs (température, vent, humidité, pluviomètre, hauteur de neige) permanente dédiée aux mesures en haute altitude ;
  • production d’indicateurs climatiques (enneigement, évolution de la température et des précipitations…) ;
  • organisation du 4ème colloque ADDC, en partenariat avec GeographR ;
  • participation à la 1ère phase du projet CitizenCLIMET (open data, données climatiques) ;
  • mise à disposition de données et accompagnement de quatre promos d’étudiants : licence professionnelle SIG et DUT Génie biologique de l’IUT de Digne-les-Bains (Aix-Marseille Université), licence de géographie de l’Université d’Avignon.

 Mars 2020

La MMCA a finalisé une campagne de sensibilisation à la qualité de l’air (programme L’Air et Moi) destinée aux classes des écoles primaires du Grand Avignon. Cette action a été financée par AtmoSud.

Novembre 2020

En partenariat avec le CNES, la Région Sud et la GREC-SUD, le pôle d'accueil universitaire Séolane, GeographR, ECCU, ART Sud et MMCA proposent deux expositions sur le changement climatique et l’observation spatiale de la Terre à Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence). Trente posters seront exposés au pôle d'accueil universitaire Séolane et, de manière éphémère, dans des lieux publics, du 24 octobre 2020 au 31 mars 2021, afin de découvrir les enjeux du changement climatique en Provence-Alpes-Côte d’Azur et les paysages de la Terre depuis l’espace. Cet événement s’adresse à tous les publics.