Actualités


Janvier 2023

En qualité de relais local dans les Alpes du Sud, la MMCA lance sa campagne de recrutement pour contribuer au programme Phénoclim piloté par CREA Mont-Blanc. Ce programme de sciences participatives a pour objectif de mesurer l’impact du changement climatique sur la flore en montagne (la faune aussi). Il s’appuie sur des observateurs locaux qui surveillent régulièrement une ou plusieurs espèces sur les sites de leur choix. Du printemps à l’automne, les volontaires observent les différents stades du cycle végétatif (débourrement, floraison, sénescence…) et enrichissent une base de données en ligne. Ce travail est utilisé par les scientifiques à l’échelle des massifs alpins, mais aussi à l’échelle nationale à travers le programme TEMPO. La MMCA propose aux volontaires de participer à ce projet en combinant observations terrain et mesures météorologiques. Aucune connaissance particulière n’est requise. Vous souhaitez tenter l'aventure et/ou obtenir plus d'informations ? Envoyez un message à l'équipe.

Octobre 2022

La MMCA a officiellement signé le 25 octobre 2022, à Nice, un partenariat avec le Parc national du Mercantour et Infoclimat. L'objectif est de surveiller l’évolution du climat montagnard sur le long terme à Entraunes et dans le cirque de la Grande Cayolle en Ubaye (une première convention avait été signée en 2021 pour la station météo de la Grande Cayolle). Du choix du matériel à la diffusion des données en ligne, en passant par l'installation des stations météo, les trois partenaires ont signé une convention ambitieuse d'une durée de 5 ans, reconductible. La MMCA est ravie de travailler en étroite collaboration avec le PNM et Infoclimat, deux partenaires de grande qualité !

La campagne de mesures météo sur le territoire de la communauté d'agglomération Ventoux Comtat Venaissin (CoVe) est désormais terminée. Les capteurs de température ont été enlevés et les données mises à disposition des services techniques de l'intercommunalité qui procède actuellement à leur traitement. Des contrastes thermiques marqués ont été enregistrés dans les deux communes équipées, Mazan et Malaucène, situées au pied du Mont Ventoux. Comme dans le Parc naturel régional du Luberon, les ICU concernent aussi les petites villes et bourgs !

La MMCA a participé aux journées CLIMALPSUD, programmées les 7 et 8 octobre 2022 au cinéma, au marché couvert et au pôle d'accueil universitaire Séolane, à Barcelonette. Les acteurs alpins ont échangé sur l'avenir de leur territoire, avec des focus sur l'évolution du climat, la ressource en eau, le tourisme, la prospective... Un beau programme et de belles rencontres !

Septembre 2022

Début septembre, la MMCA a installé, avec la complicité de Raphaël Chochon, une station météo, acquise par le Parc national du Mercantour, à Entraunes.  Et une nouvelle station en haute altitude ! Merci à l'équipe du Parc, Raphaël Chochon et Frédéric Ameye.

Mai 2022

Cet été, à Mazan et Malaucène au pied du Mont Ventoux, la MMCA réalisera de nouvelles campagnes de mesures météo pour localiser les îlots de chaleur urbains. Partenaires : communauté d'agglomération Ventoux Comtat Venaissin (CoVe) et Arbre Urbain & Conseil

Mi-mai, les conditions météo et le faible enneigement ont permis de récupérer les données enregistrées par la station météo de la Grande Cayolle à 2700 m d'altitude.

En septembre prochain, la MMCA installera avec Raphaël Chochon une station météo, acquise par le Parc national du Mercantour, à Entraunes, à près de 2000 mètres d'altitude.

Des échanges entre Infoclimat, Nice Météo 06 et la MMCA sont en cours en vue de faciliter les mesures météo dans les « zones blanches » en France. A suivre...

Mars 2022

Avec Forêts Alpines, la MMCA présentera le programme Phénoclim (lire actualités de janvier 2022), le 29 août 2022 au Jardin du Lautaret à Villar-d'Arène, aux portes du Parc national des Écrins.

L'enquête en ligne lancée en mars dernier pour identifier les besoins des acteurs alpins en matière de météorologie et climatologie continue jusqu'au 15 juin 2022 : pour y participer, cliquez ici

Janvier 2022

Dans les Alpes du Sud, la MMCA et Forêts Alpines deviennent des relais du programme scientifique et pédagogique Phénoclim qui vise à mesurer l’impact du changement climatique sur la faune et la flore. Les deux associations vont mobiliser des observateurs pour récolter des données en montagne et participer activement à ce projet de sciences participatives piloté par CREA Mont-Blanc. Si vous êtes volontaire, n'hésitez pas à prendre contact avec l'équipe.

La MMCA lance une enquête en ligne ici pour identifier les besoins des acteurs alpins en matière de météorologie et climatologie. Le but est de mettre en place des actions en adéquation avec les attentes des collectivités territoriales, des associations, des parcs naturels régionaux, des parcs nationaux, des réserves naturelles, des stations de ski...

Novembre 2021

La composition du conseil d'administration et du bureau de la MMCA évolue : bienvenue à Gladys Arnaud au CA (étudiante, master Geoter, Université d'Avignon). Sandrine Alinat (Université Aix-Marseille) devient trésorière (un grand merci à Valérie Morel pour son suivi et son engagement ces dernières années !) et Philippe Rossello (GeographR/GREC-SUD/ART Sud) est nommé président. La nouvelle équipe est toujours aussi motivée à l'idée de développer les activités de l'association. Si vous souhaitez apporter votre pierre à l'édifice, n'hésitez pas à adhérer et/ou à prendre contact avec nous.

La MMCA a activement participé à la Fête de la science 2021 à l'Université d'Avignon. Au programme : animations sur la qualité de l'air (programme L’Air et Moi) destinées aux classes des écoles primaires et des collèges du Grand Avignon. Cette action a été financée par AtmoSud et le Grand Avignon.


La campagne de mesures météo à La Ciotat est désormais terminée ! Cet été, l'installation de capteurs de température a permis de localiser les îlots de chaleur et de fraîcheur de la ville en fonction des différents environnements urbains. La restitution des résultats était programmée le 22 octobre 2021, en présence de la Métropole Aix-Marseille-Provence, de la mairie de la Ciotat, de la région Sud, du Département des Bouches-du-Rhône... Un grand merci au CPIE Côte provençale et à Arbre Urbain & Conseil qui ont fait appel à la MMCA pour répondre aux exigences techniques du projet. Cette escapade hors des territoires alpins fut enrichissante et bénéfique pour tous !

Septembre 2021

 Elle surplombe le ravin de la Grande Cayolle ! Après de multiples efforts, la MMCA a installé, le 19 août dernier, une nouvelle station météo à plus de 2650 m d’altitude, à proximité du glacier rocheux du cirque de la Grande Cayolle, au cœur du Parc national du Mercantour : 9 porteurs, 5h de randonnée, une longue installation, des chamois, des pierres, de la fraîcheur (9 °C en pleine journée)… Variables mesurées : température de l'air, humidité relative, pression atmosphérique, direction et vitesse du vent, pluviométrie, hauteur de neige. Une belle expérience humaine et technique ! Le soutien logistique a été assuré par la MMCA et GeographR. Merci à l'ADEME pour le cofinancement, à Raphaël Chochon pour son expertise technique, aux trois agents (François, Laurent Martin, Didier) du Parc national du Mercantour et aux accompagnateurs (Aurélie, Romain, Gladys et Thomas).

Le 18 août 2021, sur invitation du Groupe ECCU (Effets du changement climatique en Ubaye), la MMCA a animé un café-science au pôle universitaire d'accueil Séolane, situé à Barcelonnette, sur le thème suivant : « Météo et climat en Ubaye : quel rôle des stations météo ? » Après une brève présentation, Philippe Rossello, en charge de la direction et du développement de la MMCA, et Raphaël Chochon, technicien météo et doctorant, ont présenté du matériel météo et ont répondu aux questions des participants (Ubayens et touristes). L'accueil de Séolane était parfait : merci à ECCU,  Lorène Lombard et Frédéric Caillol.

Cet été, la MMCA a accueilli deux stagiaires, Gladys Arnaud et Guillaume Durand, tous deux géographes, sous la direction de Philippe Rossello. Le travail de Gladys était principalement axé sur la communication (newsletter, enquête en ligne pour recenser les besoins des acteurs alpins, campagne d'adhésion), l'installation de la nouvelle station météo dans le Parc national du Mercantour et l'identification de sites préférentiels pour effectuer des campagnes de mesures météo dans la réserve de biosphère du Mont Ventoux. De son côté, Guillaume s'est concentré sur la création d'une base de données météo, le décryptage de données codées, l'intégration d'archives météo, la production d'indicateurs climatiques et la pose de capteurs de température pour mesurer les îlots de chaleur urbains. Merci à eux !

Juillet 2021

 
Depuis le 4 juin 2021, la MMCA effectue une nouvelle campagne de mesures météo pour évaluer l'intensité des îlots de chaleur urbains à La Ciotat (une échappée hors des territoires de montagne pour partager l'expérience sur les ICU). Les mesures prendront fin début septembre. Merci au Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) Côte Provençale et à Arbre Urbain & Conseil pour leur confiance !

La MMCA accompagne le Parc national du Mercantour pour installer une station météo à Entraunes (Alpes-Maritimes), à près de 2100 mètres d'altitude. Du choix du matériel à l'installation de la station, la MMCA apporte son expertise. Une convention tripartite (PNM-MMCA-AMU) est également en cours d'écriture pour assurer l'acquisition et la diffusion des données météorologiques.

Mai 2021

 C'est parti depuis le 19 mai 2021 ! En partenariat avec le CNES, la Région Sud, GeographR, ART Sud et le GREC-SUD, et avec le soutien de l'ADEME, le pôle d'accueil universitaire Séolane, ECCU et MMCA proposent deux expositions sur le changement climatique et l’observation spatiale de la Terre à Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence). 35 posters au total sont exposés à la médiathèque, afin de découvrir les enjeux du changement climatique en Provence-Alpes-Côte d’Azur et les paysages de la Terre depuis l’espace. Vous pouvez aussi tester vos connaissances et calculer votre impact carbone. Cet événement s’adresse à tous !

Les modalités d'installation de la nouvelle station météo à la Grande Cayolle, au cœur du Parc national du Mercantour, au pied d'un glacier rocheux à 2700 m d'altitude, s'affinent. Un vrai défi technique ! Le PNM, la MMCA et le technicien mettent en place un protocole pour transporter le matériel en haute altitude et assurer la pose de la station en toute sécurité. 

Mars 2021

 La MMCA, en partenariat avec GeographR, Région Sud, ADEME PACA, OSU Institut Pythéas et AIR Climat/GREC-SUD, prépare la phase 2 du projet CitizenCLIMET qui vise à valoriser et diffuser des données à caractère scientifique en vue de parfaire les connaissances climatiques des acteurs régionaux et accélérer les transitions. La phase 1, financée par l’ADEME, a permis d’identifier et sélectionner des lots de données à haute valeur ajoutée. Les données seront mises à disposition sur DataSud et sur un site web dédié. 

Suite à l'étude de faisabilité, la MMCA installera en août 2021 la nouvelle station météo à la Grande Cayolle dans l’Ubaye (partenaires : Parc national du Mercantour, Edytem). 

Janvier 2021

La MMCA dispose de cartes du climat présent et futur à haute résolution spatiale sur l’ensemble des territoires montagnards des Alpes-du-Sud (Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, sud Isère), mais aussi dans les Alpes du Sud italiennes. Le Parc national du Mercantour a, par exemple, commandé un lot de données. Pour plus d'information, cliquez ici

Novembre 2020

 En partenariat avec le CNES, la Région Sud, GeographR, ART Sud et le GREC-SUD, et avec le soutien de l'ADEME, le pôle d'accueil universitaire Séolane, ECCU et MMCA proposeront deux expositions sur le changement climatique et l’observation spatiale de la Terre à Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence). Une trentaine de posters seront exposés à la médiathèque, à partir de mai ou juin 2021, afin de découvrir les enjeux du changement climatique en Provence-Alpes-Côte d’Azur et les paysages de la Terre depuis l’espace.

Septembre 2020 

La MMCA et GeographR étudient les îlots de chaleur urbains (ICU) dans le Parc naturel régional du Luberon : deux campagnes de mesures en parallèle ont été menées entre le 29 juin et le 28 septembre 2020 à Manosque et Cavaillon. Un rapport technique est en préparation.
Lors de l’été 2019, trois campagnes de mesures avaient déjà été menées dans le Parc, à Apt et Pertuis. La communauté d’agglomération Ventoux-Comtat Venaissin (CoVe) avait aussi 
commandé une étude à Carpentras. 

Juillet 2020

 La MMCA a lancé une étude de faisabilité pour installer une nouvelle station météo à la Grande Cayolle dans l’Ubaye à près de 2700 m d’altitude, au pied du glacier rocheux. Cette action participe aux efforts de recherche du Parc national du Mercantour et du laboratoire Edytem (Université Savoie Mont Blanc) qui ont instrumenté le site. La station Campbell est 
d’ores et déjà acquise.

Juin 2020

Convention d’hébergement signée entre MMCA et le pôle d’accueil universitaire Séolane. 
Ce partenariat est le point de départ d’une coopération étroite (événementiel, ateliers 
en faveur des transitions…).

 Avril 2020

La MMCA finalise un ambitieux programme de 3 ans financé par l’ADEME et la Région Sud :

  • secrétariat permanent ;
  • accueil du public et animations sur le climat et les risques en montagne aux Orres, à Monêtier-les-Bains et à la Maison du Parc national des Écrins (expositions, films…). Plus de 15000 visiteurs ont été sensibilisés ;
  • participations multi-sites (Tallard, Carpentras, Caromb, Avignon) à 4 sessions de la Fête de la science : animations météo, animations sur la qualité de l’air (programme L’Air et Moi) ;
  • prévisions météo locales durant les saisons estivales et hivernales dans l’Embrunais et le Briançonnais ;
  • relevés météo permanents (stations des Orres) ;
  • sessions d’accompagnement des acteurs montagnards pour mieux appréhender l’évolution du climat en montagne (passé, présent, futur). Bénéficiaires : agents du Parc national des Écrins, élus de la vallée de la Guisane, élus du Parc naturel régional du Queyras (à venir) ;
  • acquisition de matériel météo (capteurs météo mobiles, abris…) pour étudier les microclimats ;
  • acquisition d’une station météo Campbell multi-capteurs (température, vent, humidité, pluviomètre, hauteur de neige) permanente dédiée aux mesures en haute altitude ;
  • production d’indicateurs climatiques (enneigement, évolution de la température et des précipitations…) ;
  • organisation du 4ème colloque ADDC, en partenariat avec GeographR ;
  • participation à la 1ère phase du projet CitizenCLIMET (open data, données climatiques) ;
  • mise à disposition de données et accompagnement de quatre promos d’étudiants : licence professionnelle SIG et DUT Génie biologique de l’IUT de Digne-les-Bains (Aix-Marseille Université), licence de géographie de l’Université d’Avignon.

 Mars 2020

La MMCA a finalisé une campagne de sensibilisation à la qualité de l’air (programme L’Air et Moi) destinée aux classes des écoles primaires du Grand Avignon. Cette action a été financée par AtmoSud.